Ce soir je reviens ici, parce que j'ai besoin d'écrire, de sortir tout ça, et de pouvoir me souvenir.


Je suis à bout. Je ne sais plus comment m'en sortir. J'ai besoin d'aide je crois. Mais qui? Quoi? Comment?

Je suis cette mère qui sait, qui lit, qui conseille même les autres, mais je suis cette mère incapable de gérer son enfant.

Alors oui, dehors, tout va bien, les crises sont légères, faciles à faire redescendre. Mais une fois la porte de la maison fermée, c'est comme si tout ce que je savais de la bienveillance disparaissait, comme si je n'avais plus le contrôle de rien.
Et je crie, je hurle, je contrains, je force, j'abdique, je baisse les bras, je recommence, tête baissée, jusqu'au moment où, je finis par -parfois- taper aussi.

Oh je le vois bien mon amour qu'il y a quelque chose qui ne va pas. Je vois bien que tu veux me dire des choses. Et que la seule façon que tu trouves pour t'exprimer, ton premier réflexe, c'est de me taper. Et ça me mets tellement en colère, en souffrance, je ne sais tellement pas comment gérer tes comportements.

Mon dieu si tu savais comme je t'aime. Je voudrais tellement arriver à te comprendre, et ne pas batailler des heures avec toi pour tout, pouvoir profiter de toi, de ton père, d'un peu de temps pour moi aussi.

Je me sens tellement impuissante, tellement incapable aussi. Et tellement seule.

Si tu savais comme j'ai honte de mes comportements avec toi. De faire tout ce que je m'étais juré de ne pas faire, d'avoir ce sentiment d'être une si mauvaise mère pour toi.

Je t'aime, mais je n'en peux plus de toi. De nous. De cette famille que je trouve si bancale.

Dit moi quand ça s'arrêtera? Hein? Dit?


Commentaires