Pages

23 octobre 2012

L'ambivalence des sentiments.

Hier soir, j'ai été chercher mon frère à la gare. Il venait passer la nuit chez moi, un déplacement professionnel l’amenant dans mon coin.

Hier soir, mon frère m'a appris que je serais bientôt tata!!!!

Source


Bon sur le coup, j'ai pas trop compris ce qu'il se passait !!! Je savais que ma belle soeur avait très envie d'un enfant, mais il n'était à priori pas prévu que ça arrive si vite!!! 

Et puis, quelques heures après, une fois dans le lit, je me suis mise à pleurer. De joie. Et de tristesse.

Evidemment, je suis ravie pour eux, je sais combien ma belle soeur avait hâte d'agrandir la famille. Je sais qu'ils seront de formidables parents. Je n'en ai aucun doute.

Et en même temps, beaucoup d'autres sentiments se mêlent à cette joie. 

De l'envie, beaucoup, parce que ce désir de maternité, je le connais bien, depuis pas mal de mois déjà. Sauf qu'il faut que je le réfrène. Parce que notre situation financière et professionnelle n'est pas du tout stable pour le moment, qu'il faut que je trouve un nouveau travail pour Avril et que par la même occasion nous voudrions changer de région. Et parce que Nomme n'est pas prêt, encore. Il a encore envie de profiter de sa jeunesse, tout ça. Alors j'attends. Mais de savoir que mon petit frère va devenir papa, avant que moi même je puisse fonder ma famille, ça me fait un petit pincement au coeur.

Et puis de la tristesse aussi. Parce que mon frère habite loin, à l'autre bout de la France. Et que je sais que je ne pourrais pas être présente, pour lui, pour ma belle soeur, pour mon futur neveu ou ma future nièce. Et ça me frustre énormément. Je voudrais pouvoir partager ces moments avec eux, les aider dans leurs achats, donner des conseils (du peu que je connais, évidemment), enfin être là quoi, comme une soeur finalement. Et de là où je suis, je sais que ce ne sera pas possible. 
Je crois que finalement, c'est ce qui me fait le plus de peine. 

Oh, je sais qu'ils seront très entourés, les beaux parents de mon frère n'habitent pas loin, la petite soeur de ma belle soeur également, tout le monde sera très heureux de les aider au mieux. 
Mais en quelque sorte je me dis que je n'aurais pas forcément trop ma place là dedans. 
Et je suis en larme d'écrire ces mots tellement ça me fait mal. (et en même temps j'ai vraiment l'impression d'être idiote de me mettre dans cet état là.)

Je ne sais pas s'ils liront ces lignes, je ne sais pas si je leur donnerais ce lien. Mais j'espère qu'ils savent que je les aime fort fort tous les 3! Et je leur souhaite beaucoup beaucoup de bonheur.

(Maintenant il faut que je me calme, je suis au boulot et j'ai l'air fine, les yeux plein de larme!!)

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 commentaires:

  1. Ho ma pauvre, comme j'imagine ta douleur et ta peine.
    Ne pas être proche de ceux que l'on aime, surtout dans un événement aussi important de la vie, ça doit être terrible.
    Si ça te fait tant souffrir, peut-être est-ce le signe qu'il faut que tu t'interroges sur ta vie?
    Peut-être ta place est-elle auprès d'eux? Un déménagement n'est il pas envisageable?

    Je crois qu'il faut aller là où le bonheur nous attend. Pose les pour et les contre, peut-être? De ta vie actuelle et de ce qui t'attendrait là bas? Parles en à ton ami aussi?

    Bon je sais, c'est facile pour moi de parler derrière mon petit écran...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le soucis étant que j'envisage de me rapprocher de ma maman!! Parce que j'ai encore plus besoin d'être proche d'elle!!
      Mais je sais aussi que peut être ils pourraient venir par là bas aussi!! Dans quelques années.
      Alors en attendant, je ferais peut être des aller-retour régulièrement, autant que mon compte en banque me le permettra!! :)
      (Merci pour ton passage ici!!)

      Supprimer
  2. C'est bien normal de ressentir tout ça, tu n'es pas idiote, tu as des sentiments... ambivalents certes mais écoute-toi et vois ce que tu peux changer ou ce que tu dois accepter. Mais ça prend du temps c'est sûr !
    Est-ce que l'écrire t'a fait un peu de bien ? En tout cas, je te soutiens par la pensée !
    C'est sûr que ce sentiment va s'estomper mais en attendant, je t'embrasse FORT

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Clem!!! Ca me touche énormément que tu écrive ici!!
      Il m'a fallu la journée, pour que je prenne du recul et que ça aille mieux. Ca m'a fait du bien de l'écrire, il n'y a pas de doute.
      Et comme je disais, à défaut de déménager là bas, je pense que je m'arrangerais pour descendre aussi souvent que possible!! :)

      Supprimer
  3. C'est difficile d'être loin de ceux que l'on aime surtout lorsqu'il y a des enfants... C'est normal de ressentir tout ça. J'espère que cela va aller!
    Des bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aujourd'hui, ça va mieux! Et je ferais en sorte d'être présente, comme je le pourrais!! :)

      Supprimer
  4. Allez on se rebooste! J'aime pas quand t'es triste !!
    Bien sur que c'est normal de ressentir cela, mais dis toi qu'il y a mille et une façons de leur montrer que tu tiens à eux et que tu veux t'investir dans la venue au monde de ce petit bout.
    Tu feras une super tata même si tu es loin! Ca sera de nouvelles relations de famille avec ton petit frère au final, et je suis certaine que vous parviendrez à gérer la situation! Il faut laisser le temps au temps :)
    Des bisous,
    Une bestah inconnue ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle!!
      Je sens que je vais souvent descendre quand même, pour aller les voir! :D Et tant pis pour les économies! :p

      Supprimer
  5. Oh bah dis donc ! Raphmounette va devenir Raphmamimounette ! Je suis ravie pour eux, ta mère doit déjà tricoter j'en suis sûre :p
    Même si je n'ai jamais vécu ça, je peux tout à fait comprendre ce que tu écris. Que ce soit à propos de cette espèce de "jalousie", d'envie, comme à propos de cet éloignement qui te fait déjà souffrir. Je suis partagée entre le commentaire de LMO et de ta bestah inconnue, entre le fait que peut-être la région de ton frère t'offrirait ce que tu attends de la vie, et le fait que la distance ne fera jamais de toi une tata distante, justement. Même si les allers-retours ne sont pas mensuels, internet est une vraie chance pour les parents lointains... la tante de Seb est partie à La Rochelle il y a quelques années, et sa fille a accouché cette année d'un petit garçon. Ca l'a complètement dévastée de ne pouvoir être présente près de son petit-fils au quotidien, mais au final, elle reçoit tous les jours des photos par mails, elle le voit sur Skype, peut lui parler au téléphone... Alors c'est vrai que ça ne remplace pas le contact physique, mais ça doit beaucoup aider à l'entretien de la relation.
    Mais bon... après tout, tu aimes cette région, ce soleil, ton petit frère... c'est pas mal non plus d'y penser ;)
    Plein de bisous, et félicitations tata !! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça! :D Ya déjà une paire de chaussons et une brassière de tricoté! :D
      Mais je ne pense pas vouloir déménager là bas. Pas pour ce que je cherche comme cadre de vie et surtout parce que financièrement on ne pourra pas accéder à ce que l'on cherche! :)
      Mais je descendrais souvent, je pense. Comme la Mamie qui va descendre 3-4 fois par an minimum!! :)
      Et en attendant, je vais faire TOUS les concours de blogs pour les couvrir de cadeaux! :D héhé

      Supprimer
  6. Oulà ! Mais en même temps, c'est vraiq u'il vaut mieux attendre bébé dans la stabilité et la sérénité ! Bisous.

    RépondreSupprimer
  7. Ton texte est très touchant ma belle. Et je peux tout à fait comprendre le paradoxe de ta joie et de ce pincement au coeur dû au fait de ton envie. Il ne faut pas culpabiliser de ce que tu ressens parce que le principal c'est que l'on ressente ta joie immense d'être tata. Et la bonne nouvelle c'est que tu va pouvoir t'entrainer sur le petit bout de chou! Je ne sais pas pourquoi mais je sens que tu vas être une tatie gaga toi! Et après quand le temps sera venu pour toi une super maman!
    Des bisous ma jolie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha, ya pas de doute, je serais une tata gaga! :D J'arrive à avoir un peu de volonté pour le moment, et je n'achète encore rien, mais je ne me retiendrais pas quand il sera là ce petit bout!!
      Et je n'ose pas imaginer ce que ce sera quand je serais maman!! :)
      Merciiii toi!

      Supprimer
  8. Pardon pour les fautes j'ai très peu dormie cette nuit!

    RépondreSupprimer
  9. Ne t'inquiète pas, c'est tout à fait normal de ressentir tout un tas d'émotions en apprenant une nouvelle comme celle-là ! Moi aussi je prends maintenant en compte mon neveu tout choupi quand je planifie un peu mon futur, parce que mine de rien j'aimerais bien la voir grandir un peu cette p'tite bête là :) Mais comme l'ont dit les autres, tata habitant loin n'équivaut pas forcément à tata absente. Skype, téléphone, courrier même, visites... Y'a des tas de moyens de ne pas perdre le contact et d'être présente au quotidien :)

    Félicitations en tout cas, tata :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciii Charlie!! :)
      A défaut d'être présente sur place, je le couvrirais de cadeau ce bébé, c'est déjà certain! :D Et puis bon, je me planifierais des descentes dans le sud, et puis voila! :D

      Supprimer