Pages

15 mars 2011

A nous de vous faire préférer le train

Ce midi, je prenais le train pour retrouver ma mère, en Anjou. 3h30 de train. Normalement.
En règle générale, ça passe relativement vite. Un bon bouquin et tout va bien.

Sauf que aujourd'hui, c'était combo breaker : gros lourd + malaise d'un usager + retard du train + voyageurs aigris.
Youpi.

Non mais franchement. Comment encore maintenant on peut combiner tous les préjugés donnés à des individus? Non parce que là, vraiment c'était le pompon. J'aime pas les préjugés. Surtout quand c'est dirigé contre une population particulière et que ça frise le racisme.
Mais là, comment dire .... on est obligé quoi ...

Le gars, 35 ans (qu'il dit) qui revient d'Algérie, qui commence à taper discute  avec moi, alors que j'ai fait aucun effort pour lui tenir la conversation. Et vas y que je pose des questions, que je cause pas français correctement, que je te fais du charme, des compliments, que je t'invite à venir chez moi, et que je m'invite chez toi, et que je te propose du fric à prêter (avec ouverture de poche de manteau pour montrer les liasses de billets de 100 euros), et que je te frôle, de touche la jambe, et même que j'ose te demander en mariage ....

Tout ça en 2h de trajet .... ça m'a paru une éternité (même quand il a commencé à somnoler, il me saoulait).

Et j'ai eu beau lui raconter n'importe quoi, lui donner un faux nom, un faux numéro de portable (non, il ne me lâchait pas), lui dire que j'étais fiancée, que je voulais pas le quitter, rien n'y a fait.

Au Mans, un usager fait un malaise, retard du train, on nous fait descendre pour prendre un autre train, puis en fait non, tout le monde retourne à sa place. Et là, j'en pouvais vraiment plus, j'ai été m'installer dans une autre rame le temps de la fin du trajet 40 minutes de plus m'auraient achevé.

Et le pauvre contrôleur s'en ai pris plein la gueule, parce qu'à cause du malaise, et du retard, certains ne pouvaient pas avoir leurs correspondances, la SENESEFEU voulait pas retarder des TER même 5 minutes, et donc oui c'était la faute de ce pauvre contrôleur et c'était inadmissible de remettre ça sur ce monsieur malade et blablabla ....

Heureusement, je suis arrivée en Anjou, j'ai retrouvé ma maman, et ça, c'est bien l'esssentiel.




Pour mettre les choses au clair et éviter les méchancetés ou quoi, non, en aucun cas, je ne suis raciste hein, je vais même vous dire, Nomme il est franco-marocain, hein! Donc crotte. Le gars du train, il aurait été asiatique ou américain ou n'importe quoi, il aurait été lourd aussi et il m'aurait gonflé pareil!!
Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Ah les gars lourds...Je me demande toujours s'ils le font exprès. Car on comme toi j'ai bien tenté d'envoyer de gros signaux quand ça m'est arrivé et le gars il insiste encore plus. Alors quoi, ça les amuse de nous gâcher la vie le temps d'un moment ?
    Pour mes trajets seule en train j'ai désormais mon casque sur les oreilles si je croise ce genre d'énergumène, ça coupe du monde un casque ;)

    RépondreSupprimer
  2. Tu n'as pas pu changer de place plus tôt ? Ou aller trouver justement un agent pour signaler ce harcèlement ? Y a parfois des flics à bord...

    RépondreSupprimer
  3. Quand je suis revenue de Lille y'a 2 semaines y'a un monsieur noir qui insultait un jeune maghrébin parce que "son pays c'est de la merde, et que c'est pas un vrai africain" ...
    De l'autre côté de l'allée, à coté de de moi deux pintades qui gloussaient et s'exprimaient très fort d'une voix suraigue, d'ici qu'on ne les avait pas remarquées ...
    Et derrière moi le couple de vieux beaufs ... LE mec venait sans doute de recevoir son iphone et il decouvrait une appli genre "les breves de comptoir" qui le faisait hurler de rire. Bien entendu il les lisait à sa femme, mais tout le wagon pouvait en profiter, parce que bien sur il ne prenait pas la peine de chuchoter.
    Le pire voyage de ma vie ... Et pourtant ça n'a duré qu'une heure !

    RépondreSupprimer
  4. @Fanny : D'habitude j'ai la musique aussi, mais là, Nomme m'avait piqué mon mp3 et oublié de me le ramener avant mon départ :(

    @Hed : Impossible : coté fenêtre. Et j'avais pas de valise mais un sac, donc à mes pieds, pas dans les espaces réservés. Donc pas possible de bouger sans que ça fasse "louche".

    @Coco : Non bah heureusement pour le coup je n'ai eu que lui, le reste du vagon était plutôt pas trop rempli et de gens pas trop cons, ça va!
    J'espère que ça sera mieux vendredi pour le retour! :)

    RépondreSupprimer
  5. Non, mais j'aurai changé de place direct avec un tel lourd comme ça ... T'avais pas de la musique sur toi ???

    RépondreSupprimer
  6. @Faustine : non, mp3 prêté au chéri qui me l'a pas rendu avant de partir :( :(

    RépondreSupprimer