Pages

12 janvier 2011

Un fauteuil pneumatique rose au milieu d'une forêt de conifères.

C'est le titre d'un recueil de nouvelles.
Sorti le 6 Janvier.
Ecrit par T.L-W.

Je l'attendais, ce livre. Depuis des mois déjà.
Et je l'ai attendu encore un peu plus, car je n'ai pas pu l'avoir tout de suite à sa sortie.

J'avais eu le temps de lire des critiques, à droite et à gauche.
De quoi augmenter mon impatience, et en même temps être un peu anxieuse de ce que j'allais bien pouvoir lire. Peur du gore, du trash, qui était décrit par beaucoup.
Des hypothèses, aussi, ayant lu les 2 romans précédents de l'auteur.

Et puis, non, rien de ça, rien de ce que je pensais. Oui, c'est cru, mais je trouve ça loin d'être gore, ou écœurant. Mais c'est aussi, finalement, très "sentimental", en quelque sorte.
Oui, on s'attache aux personnages, de toutes les histoires. Ce n'est pas tant ce qu'ils ont fait, mais ce qu'ils sont, qui importe. Ce qui leur arrive, ce qu'ils vivent.

Et puis, il y a des sourires. Des éclats de rire parfois. Sur toutes ces "obsessions" que l'on retrouve d'une nouvelle à l'autre. Qui me font penser, moi, à d'autre chose, qui me font me poser des questions. En vrac? Les raviolis, les avions qui se crachent dans La Défense, l'Auvergne, le Boulevard Victor Hugo, Grégoire, ...

Et puis, à chaque histoire, on reste sur sa faim. On veut en savoir plus, on veut les connaitre plus, ces psychopathes attachants. Enfin, en tout cas, moi oui.

Il y a, à la lecture, une espèce d'angoisse, qui s'installe, qui a du mal à partir une fois le livre refermé, malgré tout. Sans savoir pourquoi. Pas de la peur, pas de l'écœurement, mais une espèce d'angoisse, indéfinissable, qui reste là un moment.

Mais si tu aimes les psychopathes, les tueurs en série, les cannibales et autres, si tu aimes les petites histoires courtes, que tu as une certaine fibre sociale, aussi, ou juste que tu sais pas quoi lire, alors fonce! Achète ce livre, et régale toi!

Et je terminerais en disant un grand merci à Thibault, pour ce superbe livre, qui change tellement de Chlore et de Trajectoire de l'Idiot. Merci d'écrire des choses si incroyablement décalées et si formidablement touchantes.
Continue d'écrire, tu sais que tu as au moins 3 fans inconditionnelles qui continueront à te suivre et à aimer ce que tu fais, ce que tu es, ce que tu nous apportes.
Du fond du cœur, Merci.
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. Ca a l'air sympa! Tu m'intrigues! :)

    RépondreSupprimer
  2. Faut pas avoir peur des mots crus, des détails "sexuels", des gens hors norme qui font des trucs bizarre et qui vont en prison! :)
    Mais j'ai adoré et je vais le relire souvent!

    (A ne pas chercher à la Fnac, par contre, je crois qu'ils n'ont toujours pas reçu les exemplaires!)

    RépondreSupprimer